Redécouvrez les plus grands airs d'Opérette made in Pas-de-Calais


Jean-Marie Truffier, baryton, Mathilde Jacob, soprano,
Philippe Roszak, au clavier
vous présentent leur récital


« Vive l'Opérette »



Un art mineur l'opérette ? Allons donc et écoutons plutôt le grand Camille Saint-Saëns : « L'opérette est fille de l'opéra, certes une fille qui a mal tourné, mais on sait bien que les filles qui tournent mal ne sont pas sans agréments ».

Tous les grands musiciens s'y sont intéressés : « musique légère » disait Ravel, « mais alors qu'est-ce donc à votre avis qu'une musique lourde ? » Comment qualifier dès lors le Cosi Fan Tutte de Mozart ? Musique légère aussi bien sûr…comme l'opérette dont paraît-il il inventa le terme.

De Paul Verlaine qui écrivit le livret de L'Etoile pour Emmanuel Chabrier à Charles Aznavour qui écrivit pour Georges Guétary la musique de Monsieur Carnaval, en passant par Sacha Guitry qui fit appel à Luis Mariano pour son Napoléon, tous participèrent à son essor.

Bien sûr nous rendons plus souvent hommage au génie de Jacques Offenbach, à Louis Ganne, qui inonda d'un siècle entier avec <<C'est l'amour>> les lèvres de nos grands-mères, à Franz Lehar dont <<La Veuve Joyeuse>> connut 18 000 représentations dans 30 pays, à Charles Lecocq, avec son audacieuse <<Fille de Madame Angot>>, répétant à l'envi « ce n'est pas la peine assurément de changer de gouvernement », mais nous rappelons avec constance que c'est bien dans notre région, à Houdain, que tout a commencé avec la naissance en 1825 de Florimond Ronger qui en inventa le style qu'il qualifia lui-même de « loufoque, burlesque, catapulteur, hilarant, accessible à tous ».

Plus tard, deux Basques se rencontrèrent à Paris aux abords de la Seine lors de la libération de la capitale, l'un s'appellait Luis Mariano, et l'autre Francis Lopez. De cette heureuse rencontre naquirent tous ces refrains trop souvent oubliés des médias et qui remplissent encore toutes les salles de spectacle. L'expérience nous a montré que <<Rossignol>>, <<La Belle de Cadix>> et <<Mexico>> sont en France aussi connus que <<la Marseillaise>>.

L'opérette, ce sont des mélodies qui s'imposent facilement à l'oreille du public, ce qui lui fit faire pendant 120 ans le tour du monde. Opérette en fête restitue fidèlement cette atmosphère de joie et de gaieté avec un récital certes emprunté aux pères fondateurs, mais essentiellement composé de musiques plus contemporaines.

Alors mettez une heureuse parenthèse dans votre vie, et, aussi souvent que vous le pouvez, venez chanter avec nous !

Prochaine représentation

Votre Concert

Contactez-nous pour organiser
1 heure à 2 heures de concert
avec ou sans entracte.

Contact